Contexte :

La Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique (CAP Nord), dans le cadre de sa compétence « Équilibre social de l’Habitat » a mis en œuvre son Programme Local de l’Habitat (PLH) 2016-2022. L’une des actions du PLH consiste en l’élaboration d’un Plan Intercommunal de Lutte contre l’Habitat Indigne. Ce Plan établit pour la période 2020-2025, valide ainsi les périmètres d’intervention, dont la Cité Grenade fait partie.

Dans les années 1980, la ville d’Ajoupa-Bouillon entame la construction de 50 logements de type maisons, dont la grande majorité dans un schéma de location-vente sur 15 ans, sur un terrain appartenant à la commune. Aujourd’hui, seuls trois lots n’ont pas été soldés, les autres ménages étant devenus propriétaires de leur logement depuis la fin 2002. Les ménages occupants sont pour la plupart des personnes âgées à faibles revenus, présents depuis la construction du site.

Il s’agit d’un quartier de maison en bande, construites avec des matériaux contenant de l’amiante et constitue donc un problème de santé publique.

Dans le cadre du lancement des études pré-opérationnelles de RHI, une MOUS est lancée pour accompagner les ménages en amont, pendant et après le processus de RHI.

Objectifs :
  • Organiser et assurer la communication avec les habitants,
  • Réaliser les enquêtes socio-économiques pour chacune des familles,
  • Établir un plan de relogement provisoire et définitif,
  • Accompagner les ménages dans le processus de relogement.
  • Réalisation d’actes administratifs dans le cadre d’un dispositif de « location-accession »
  • Accompagner les ménages dans la réhabilitation de leurs logements (montage de dossiers, calculs du reste à charge etc…).
Résultat : 

2022-2023

  • Réalisation d’un recensement socio-économique
  • Accompagnement de la population vers une accession à des logements habitables
Périmètre :

Cité Grenade – Ajoupa-Bouillon – Martinique